Historique

Il y a quelques années, deux groupes de citoyens de plus de 55 ans de Terrebonne ont approché les autorités municipales pour la réalisation de deux projets distincts. La pétanque étant un sport fort prisé dans notre région, un des groupes désirait l’acquisition d’un boulodrome alors que l’autre espérait la mise sur pied d’un centre récréatif dédié aux personnes préretraitées et retraitées.

Dans un souci de saine gestion, l’équipe municipale a fondu les deux projets en un seul et en 2010, les services de la firme de consultants IPSÉ ont été retenus pour accompagner la Ville dans une étude de préfaisabilité, piloté par la Commission de la famille, des affaires sociales, de l’action communautaire et de la condition féminine. L’année suivante, les citoyens étaient consultés sur le projet.

Au cours de l’année 2011, des tables rondes d’une demi-journée avec les organismes du milieu se sont tenues afin de faciliter la compréhension du projet, d’en mesurer l’intérêt et l’engagement et à identifier les liens de complémentarités possibles et les zones d’inconfort. Puis, plus de 400 citoyens ont pu faire entendre leur point de vue lors de consultations organisées dans les quatre secteurs du territoire : Terrebonne, Terrebonne Ouest, La Plaine et Lachenaie. Ces consultations publiques ont été conclues par la tenue d’un forum au printemps 2011. Étape charnière dans la perspective d’un projet « par et pour » les citoyens, il était primordial d’obtenir, lors de ce forum, un fort consensus sur le projet et ses caractéristiques afin d’assurer le succès de sa réalisation. Cette rencontre citoyenne visait donc trois objectifs précis : se donner une lecture commune, convenir des priorités et concrétiser le projet. Plus de 160 personnes ont participé à ce forum considéré par plus d’un comme une franche réussite.

Ensuite, tout s’est enchaîné assez rapidement : les propositions citoyennes juxtaposées aux impératifs municipaux ont donné naissance au document ‘Vision terrebonnienne’ qui est devenu le guide dans la mise en œuvre du projet et un comité provisoire a organisé une première assemblée générale en novembre 2011 au cours de laquelle le premier conseil d’administration a été élu. Ce premier conseil d’administration a reçu comme mandat, entre autres choses, d’enregistrer légalement la création de l’organisme à but non lucratif (OSBL), de gérer et d’animer le futur centre.

Au printemps 2012, une directrice générale est embauchée afin d’accompagner le conseil dans l’élaboration des outils administratifs et de la programmation. Peu après, les travaux de construction démarrent. À l’automne de la même année, un concours est lancé dans la population terrebonnienne pour trouver un nom au centre. C’est la suggestion de madame Suzanne Caron qui est retenue à l’unanimité par le comité de sélection : Cité GénérAction 55+.

En mars 2013, un deuxième conseil d’administration est élu et pendant l’été, le logo du centre est dévoilé aux médias et au grand public. Peu avant la fin de l’année, l’édifice est inauguré. L’ouverture officielle du centre est prévue en janvier 2014.